Comprendre les maux de tête et les éviter

Le mal de tête est sans nul doute la douleur la plus répandue au monde. Et oui, chacun d’entre nous a, au moins une fois dans sa vie, eu mal à la tête ! Quasiment toujours bénin, ses symptômes sont néanmoins éreintants. Je vous présente dans cet article quelques explications sur ce mal qui peut vite nous gâcher la vie. Puis, je vous donnerai mes recommandations pour l’éviter.

Migraines ou maux de tête?

Avant toute chose, il est important de distinguer la migraine de la céphalée de tension. Pour faire simple, la migraine est une maladie chronique bien définie par la littérature médicale touchant 20% des femmes, 10% des hommes et 5% des enfants* alors que la céphalée de tension est un symptôme pouvant provenir d’une multitude d’éléments qui touche une grande majorité d’entre nous et qui est encore mal défini. Pour y voir clair, je vous ai préparé un tableau comparatif.

 Céphalée de tensionMigraine
DuréeDe 30 min à 7 joursDe 4h à 72h
LocalisationFront, arrière de la tête ou douleur en casqueNe touche qu’un seul côté de la tête
IntensitéLégère à ModéréeForte et handicapante dans la vie quotidienne
IntoléranceAucune ou très modéréeSensibilité à la lumière et au bruit
Signes associésAucunNausées, vomissements, aura, vertiges
Type de douleurEn étauPulsatile

Les migraines étant bien dissociées des céphalées de tension, elles ont pourtant leurs facteurs déclenchants et aggravants en commun. Il est primordial pour les gens sensibles aux maux de tête en général d’éviter autant que faire se peut ces différents composants :

  • Stress et fatigue
  • Tensions musculaires
  • Variations hormonales
  • Consommation d’alcool
  • Excès de café ou arrêt brutal de sa consommation
  • Consommation de certains aliments (notamment : chocolat, agrumes, fromages frais, etc.)
  • Problèmes ophtalmologiques
  • Dysfonctions de l’articulation de la mâchoire

Prise en charge Ostéopathique

L’ostéopathie ne soigne pas les migraines mais permet très souvent de diminuer la fréquence des crises et leur intensité. Elle est aussi très efficace contre les céphalées de tension.

Comme je le dis un peu vulgairement à mes patients mes manipulations vont permettre : « d’ouvrir les robinets pour favoriser les écoulements et libérer les tensions ». C’est en jouant avec les micromouvements des os du crâne (manœuvre complètement indolore je vous rassure!) que nous allons pouvoir ouvrir des petits trous appelés « foramens ». Dans ces foramens passent des nerfs, et des vaisseaux et c’est en les libérant que nous allons réussir à diminuer la tension intracrânienne.

L’ostéopathie va également agir sur les conséquences du stress en relâchant les tensions musculaires au niveau des cervicales et des épaules.

Pour finir, un check-up sur l’articulation temporo-mandibulaire (articulation de la mâchoire) est primordiale pour enlever toute dysfonction.

Comment agir vous même

Une bonne hygiène de vie est primordiale pour éviter les facteurs déclenchants des migraines et des céphalées de tension.

Minimisez les risques en respectant vos rythmes de sommeil, faites-en sorte aussi de déceler si certains aliments, odeurs ou boissons favoriseraient vos maux de tête. Et surtout, choisissez une activité mentale, artistique ou sportive qui, effectuée quotidiennement, vous permettra de vous évader et d’évacuer le surplus de stress.

Certains exercices sont également très intéressants pour pallier aux excès de tension musculaire :

Pression des os temporaux

  • Joignez vos mains
  • Posez la main en coupe derrière la tête de façon à ce que la paume de main soit en contact avec l’os dur situé en arrière de l’oreille
  • Effectuez une quinzaine de pressions légères et rythmiques sur cette zone en appuyant avec les deux paumes de mains simultanément

Automassage des muscles temporaux

  • Posez la pulpe de vos doigts un peu au-dessus et en arrière des tempes
  • Effectuez une vingtaine de rotations en appuyant délicatement dans le sens inverse des aiguilles d’une montre pour relâcher ces muscles

Etirement des cervicales

  • En position assise ou debout
  • Posez une de vos mains au dessus de l’oreille opposée
  • Inclinez la tête en tirant délicatement avec cette main
  • La tension doit être ressentie sur la face latérale du cou
  • Comptez environ 20secondes de mise en tension puis changez de côté
  • Répétez l’exercice 3 à 4 fois

Etirement des cervicales 2

  • En position assise ou debout
  • Attrapez un de vos poignets avec la main opposée dans votre dos
  • Tirez le bras avec votre main de sorte à descendre légèrement l’épaule
  • Inclinez la tête du coté opposé
  • La tension doit être ressentie sur la face latérale du cou
  • Comptez environ 20secondes de mise en tension puis changez de côté
  • Répétez l’exercice 3 à 4 fois

N’hésitez pas à faire ces exercices et/ou à consulter votre ostéopathe dès les premiers signes d’un début de mal de tête. Qu’il s’agisse de simples céphalées de tension ou de grosses migraines, l’idéal est de travailler en prévention!